Désigner un délégué à la protection des données (DPO)


Avant de désigner en ligne votre délégué à la protection des données, vérifiez qu'il dispose du statut, des compétences et des moyens nécessaires à l’exercice de ses missions.

Assurez-vous en particulier que ces 3 conditions sont réunies :

1. Le DPO détient les compétences requises

Cela suppose :

  • une expertise juridique et technique en matière de protection des données personnelles ;
  • une bonne connaissance du secteur d’activité, de l'organisation interne, en particulier des opérations de traitements, des systèmes d’information, des besoins en matière de protection et de sécurité des données.

Ces compétences peuvent être acquises, par exemple, à l’occasion de formations adaptées à son profil.

> En savoir plus

2. Le DPO dispose de moyens suffisants

Cela implique en particulier pour le DPO de :

  • disposer du temps suffisant pour exercer ses missions ;
  • bénéficier de moyens matériels et humains adéquats ;
  • pouvoir accéder aux informations utiles ;
  • être associé en amont des projets impliquant des données personnelles ;
  • être facilement joignable par les personnes concernées.

> En savoir plus

3. Le DPO a la capacité d’agir en toute indépendance

Cela signifie :

  • ne pas être en situation de conflit d’intérêt en cas de cumul de sa fonction de DPO avec une autre fonction ;
  • pouvoir rendre compte de son action au plus haut niveau de la direction de l’organisme ;
  • ne pas être sanctionné pour l'exercice de ses missions de DPO
  • ne pas recevoir d’instruction dans le cadre de l’exercice de ses missions de DPO.

> En savoir plus


Vous répondez à ces prérequis ?

Les mots clés associés à cet article